Point de vue - Sécurité alimentaire : pour des stocks de réserve

Publié le 2 avril 2013
par Bernard Valluis, Membre du comité de rédaction du Déméter et Expert associé d’AgriDées
0 commentaires

La forte volatilité des prix agricoles, dans un contexte de préoccupations croissantes sur la sécurité alimentaire, a remis sous les feux des projecteurs la question du stockage public des denrées. Le débat oppose les tenants de stocks régulateurs, visant à maintenir les cours dans une fourchette déterminée, et les partisans de réserves alimentaires d’urgence, censées réduire l’impact de la volatilité des prix sur les personnes les plus vulnérables. Dans ce premier numéro de la collection Point de vue, publiée par FARM, Bernard Valluis, économiste et praticien de longue date des marchés céréaliers, propose une troisième voie : la constitution de stocks de réserve, ayant pour but d’équilibrer les bilans offre-demande de produits agricoles, mais déconnectés de tout objectif explicite de régulation des prix. Ces stocks de réserve, dont il suggère un mode original de financement, poseraient les fondements d’un « Pacte mondial de sécurité alimentaire », d’un ordre supérieur aux principes des législations nationales et des accords internationaux existants : autant d’éléments qui enrichissent encore la controverse.

Télécharger le document : Sécurité alimentaire : pour des stocks de réserve