ÉTUDE - Les politiques publiques en faveur des filières agricoles en Afrique

Publié le 7 juillet 2022
par l'équipe de la Fondation FARM et de la Fondation Avril
2 commentaires

Depuis 2019, la Fondation FARM et la Fondation Avril travaillent sur le rôle des politiques publiques en faveur du développement durable des filières agricoles en Afrique. Le thème de cette étude à télécharger gratuitement trouve une justification renforcée par l’actualité. L’envolée des prix mondiaux des denrées, déclenchée par la déstructuration des circuits d’approvisionnement due à la pandémie de Covid-19 et amplifiée par l’impact de la guerre russo-ukrainienne sur les marchés et les craintes liées à la sécheresse dans plusieurs zones de production, menace l’Afrique d’une crise alimentaire grave.

Elle souligne la nécessité pour la région de réduire sa dépendance aux importations, compte tenu du doublement prévu de sa population en 2050 et de l’effet généralement dépressif du changement climatique sur les rendements des cultures.

 

Dans cette étude à télécharger, les deux Fondations ont passé en revue quelques instruments de politique publique mis en œuvre dans six pays africains pour lever les contraintes au développement durable de certaines filières agricoles. Ce travail s’est appuyé sur des entretiens avec des acteurs, principalement africains, des filières concernées. Il a porté sur les thématiques suivantes :

– en Côte d’Ivoire et au Ghana, la volonté d’augmenter le prix payé aux producteurs de cacao grâce à l’instauration par les gouvernements d’un « différentiel de revenu décent », s’ajoutant au prix du marché mondial ;

– au Sénégal, la fermeture quasi-totale aux importations de viande de poulet, appliquée depuis 2005 pour stimuler l’expansion des filières avicoles locales ;

– au Rwanda, le développement de la filière maïs, considérée comme prioritaire, pour assurer la sécurité alimentaire du pays et accroître les revenus agricoles ;

– au Togo, le renforcement de la filière soja, via notamment la professionnalisation des producteurs, le développement de la transformation locale  et le rôle stratégique de l’organisation interprofessionnelle regroupant tous les acteurs du secteur ;

– au Sénégal, la transformation d’une céréale locale, le mil, afin de répondre à la demande croissante des consommateurs urbains ;

– au Ghana, l’informatisation et la sécurisation de la délivrance des titres fonciers, grâce à la blockchain.

Découvrez les principales leçons tirées de ces études de cas. Dans les prochaines semaines, nous publierons également des focus sur les filières concernées par notre étude.

2 commentaires sur “ÉTUDE – Les politiques publiques en faveur des filières agricoles en Afrique

  1. Je suis ravi de vous lire. Les thématiques abordées par la Fondation sont pertinentes. Étant un étudiant en Master développement durable et gestion environnementale,je suis vraiment intéressé par ces genres de formation.

Laisser un commentaire